Logo et photos de Marolles Retour à l'accueil
Contactez la mairie

 


Jeudi 18 décembre 2014




......................

 

Culture sport et associations > Spectacles > Théâtre

C'est déjà au passé

"Opéra Carmen" (organisé par la CCPB)
Vendredi 8 octobre 2010

"En mai dernier, avec la maîtresse et Elodie*, on a commencé à répéter Carmen, enfin le "chœur des gamins" pour le chanter en public avec un orchestre et hier, c'était le grand jour.

18 heures : dernière répétition avec l'orchestre. Bon ! C'est un petit orchestre, pas comme à la télé, mais avec un chef quand même. On monte sur scène, le décor est caché par un rideau, c'est une sorte de grande boîte peinte.

Le chef d'orchestre, c'est une sorte de Zébulon sympa qui saute tout le temps pour donner le rythme. On dirait que ça lui plait comme on chante. Et avec l'orchestre, c'est encore plus beau qu'aux répétitions ! C'est bizarre devant cette grande salle pleine de sièges vides… On refait le chœur deux fois puis il dit "C'est bien ! Gardez de la voix pour le spectacle !"

On écoute les grands. Eux, c'est "Toréador" et les "cigarières". C'est moins bien que les "gamins" mais c'est sympa quand même.

Ensuite, on a été pique-niquer avec Charlotte (c'était notre responsable) et les instits et quelques parents à l'aire de jeux derrière les tennis. Il faisait beau, presque chaud, c'était sympa.

Enfin le grand moment arrive, on s'échauffe encore la voix, le public entre, la salle s'éteint, on monte sur scène "la tête haute ! Comme de petits soldats !". C'est encore plus impressionnant que tout à l'heure. Je ne sais pas combien il y a de spectateurs, mais en tout cas c'est beaucoup : le gymnase est plein jusqu'au fond.

L'orchestre attaque l'introduction et quand le chef saute : c'est à nous ! Un petit peu de mal à démarrer, le trac… mais c'est parti. La dernière note passée, la salle explose : bravo, bravo, bravos ! On est très fiers ! Mais déjà c'est les grands. C'est bien aussi. En plus, maintenant on peut regarder l'orchestre, les 13musiciens, le chef, c'est super.

Après les grands, les bravos, on donne des fleurs aux chefs de chœurs (Je ne me rappelle plus les noms*) pour les féliciter et donc nous féliciter.

photo du spectacle

Ensuite, on rejoint nos places dans la salle, l'opéra commence : introduction par l'orchestre, le rideau s'ouvre…C'est trop beau…

L'histoire est une histoire d'amour compliquée : Don Carlo aime Micaëla qui l'aime, mais après il aime Carmen (qui l'aime ?) et même il tue quelqu'un pour elle. Il doit quitter l'armée (moi, j'avais mis : il est viré !) et il devient contrebandier. Mais après, Carmen ne l'aime plus. Elle, elle aime le toréador. Il y a une scène terrible qui ressemble à un cauchemar (pire que dans mes rêves) et, à la fin, Don José, il tue Carmen.

J'avais bien dit que c'était une histoire d'amour mortelle.
Il paraît qu'à l'opéra, ça finit souvent comme ça : par la mort de la soprano.
J'avais peur que ce soit trop long comme spectacle, mais, en fait pas trop !

Et la musique, les chanteuses, les chanteurs, l'orchestre, le chef… C'était super… On aurait dit des tubes qui s'enchaînent... Il paraît qu'à l'époque, c'était comme les comédies musicales d'aujourd'hui.
On est rentrés à la maison, la tête pleine de notes et de lumières. C'était bien.
Moi, je recommence dès que c'est possible. C'est pour ça que je me suis inscrite dans un chœur… "

*Elodie Casanova, Sonia Jail et Benjamin Vinit.
Ps : Maman et Papa m'on dit de remercier Pierre pour les corrections.


Mairie, Place Charles de Gaulle, 94440 Marolles-en-Brie
Tél. : 01 45 10 38 38 - Fax : 01 45 10 38 39 - Courriel : accueil@mairie-marolles.fr

Flux RSS Logo RSS | Mentions légales | Plan du site | Webmaster | Copyright mairie de Marolles-en-Brie 2009